françois riopel logo
Traitement préventif | Blogue François Riopel
50670
post-template-default,single,single-post,postid-50670,single-format-standard,edgt-core-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,vigor-ver-1.1.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,no_animation_on_touch,side_menu_slide_from_right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.2,vc_responsive
 

Traitement préventif

Traitement préventif

Avec les années et l’expérience, plus de 23 ans en Orthothérapie, j’ai remarqué plusieurs éléments importants quant à la condition de mes clients. Les gens qui font de la prévention, c’est-à-dire qui reçoivent 3 à 4 traitements par année au changements de saisons, n’accumulent pratiquement pas de mémoire musculaire dans leur corps. La mémoire musculaire est une forme de réflex que le corps emmagasine avec le temps dû aux mouvements répétitifs. L’exemple qui me vient en tête lorsqu’on parle de mémoire musculaire est celui de la position de conduite. Plus précisément la conduite de votre véhicule versus celle de votre conjointe. La musculature a enregistré une mémoire pour votre siège ou le freinage de votre voiture et lors d’un changement de voiture, vous allez être inconfortable dans la position du siège et vous remarquerez que le freinage ne sera pas le même du fait que votre corps enregistre ces changements.

La prévention donne alors à votre corps la chance de remettre la musculature à un point d’oxygénation maximal afin de faire face à ce type de mouvements répétitifs. Nous voyons souvent en clinique des gens qui ont mal au bas du dos et lors d’un traitement me dire avoir mal au haut du dos. Cela se produit par des positions compensatoires que le corps développe pour aider la partie atteinte et ce, sans même que vous n’ayez besoin d’y penser.

L’Orthothérapie vous donnera un maximum de bien être en un minimum de traitements.

 

François Riopel
Orthothérapeute